Femen : un mouvement vivifiant

Publié le par marine


Poitrines dénudées comme dans le tableau d'Eugène Delacroix "La liberté guidant le peuple", les femen s'inscrivent dans "la troisième voix du féminisme". En 2008, à Kiev, quatre femmes rejointes par d'autres sont à l'origine de ce mouvement qui a essaimé très rapidement en Europe. Dire non, au pouvoir masculin quand ils se servent des femmes et à toutes formes de discrimination, le mouvement est avant tout politique. Leurs actions radicales se veulent percutantes et spectaculaires. Ce n'est pas un autre combat mais une lutte qui se poursuit.

 

L'idée du happening préexistait avec les militantes du MLF mais les femen revivifient le mouvement féministe. Provocantes et courageuses, topless pour se faire entendre, il fallait l'oser. Si les journalistes préfèrent souvent montrer les jeunes femmes, le mouvement draine au-delà de la jeunesse. L'usage politique de la nudité dérange et provoque de violentes réactions de rejet même dans le camp des féministes. 

 

Inna et Oksana ont du s'exiler pour échapper aux pressions exercées à leur encontre en Ukraine. Le mouvement s'est installé à Paris. Dans un livre publié, il y a deux jours, elles racontent leur combat pour les femmes.

 

Même si parfois, la pertinence de leurs gestes peut prêter à critiques, tous les courages sont à admirer,  ils redonnent de l'énergie...

Publié dans arc en ciel

Commenter cet article