FIAC et "speculartor" versus Banksy et l'Homme de la rue

Publié le par marine

get-bansky.png

Le "speculartor" n'est pas un dinosaure même s'il y a chez lui un petit "je ne sais quoi" de cet animal... En matière d'art, le speculartor individu plutôt assez riche et qui veut le devenir plus encore. Il apprécie le gain aisé plus que l'art dont parfois il n'a que faire en tant qu'art et qu'il considère comme un produit financier, un placement sûr, un investissement sans risque,...  Grâce à lui le prix des oeuvres d'art explose et une très petite poignée d'artistes en profite. 

 

Certains doivent actuellement se retrouver à la Fiac... 35 euros l'entrée ! Incontournable Fiac dit-on ... visiter les galeries est incontournable et gratuit... Il faut marcher mais quel plaisir dans Paris !

 

Pendant que les "spéculartors" spéculent, l'artiste fait de l'art... C'est le cas de Bansky qui vient de défier le maire et la police de New York avant de rejoindre L.A.. Traqué comme un vulgaire délinquant alors que n'importe lequel de ses grafs valent des fortunes c'est à n'y rien comprendre. Le graffeur britannique Bansky dont personne ne connait l'identité (sauf peut-être sa mère !) a vendu dans les rues de New York pour 60 dollars ses oeuvres, des toiles originales évaluées à environ 160 000 dollars l'unité. Et dire que la plupart de ceux qui ont acheté une oeuvre à 60 dollars ne savaient même pas qui était Bansky... Ils ont gagné le gros lot... et certains spéculeront à leur tour...

 

 

 

Entre les deux attitudes pas d'hésitation, Bansky a toute ma préférence et Chapô bas à l'artiste qui défie les speculartors.. Ce pied de nez  fait du bien au moral .... L'art appartient à tous... A la Fiac beaucoup ne le savent plus...


PS

Et, en passant,  une réforme qui ne se fait pas la taxe sur le trading à haute fréquence dont l'amendement qui devait apparaître dans la loi de finance 2014 vient de disparaître....

Publié dans arc en ciel

Commenter cet article