Opération Offshore leaks : journalisme transfrontière

Publié le par marine

L'"Opération offshore leaks", gigantesque enquête internationale sur les paradis fiscaux a impliqué :

86 journalistes de 46 pays  à plein temps pendant quinze mois, des experts en informatique et des experts en fact-chacking (vérifications des faits), des juristes

Des logiciels ont été créés et d'autres détournés de leur usage premier.

pour épucher :

2,5 millions de documents dont 2 millions de courriels

provenant de :

122.000 comptes de sociétés offshores dans 170 pays

et

130 Français détenteurs de société offshore cités dans l'enquête.


L'ICIJ, Consortium mondial de journalistes d'investigation a son siège à Washington ainsi qu'à Madrid. Créé en 1997, l'ICIJ est une ONG financée par des dons provenant de fondations et de donations individuelles qui regroupe un réseau de 160 journalistes de plus de 60 pays. Elle ne compte que trois salariés permaments. Le Consortium se focalise sur des sujets qui dépassent les frontières nationales ou sont souvent mêlés crime et corruption.

 

Il y a plus de 18 mois, Gérars Ryle, alors journaliste en Australie, atuellement à la tête de l'ICIJ trouve dans sa boite aux lettres un disque dur de données cryptées qu'ils parvient à lire grâce à l'aide d'une entreprise australienne qui lui fournit un logiciel de décryptage de données complexes. Et l'enquête a commencé.Ces résultats seront distillés dans la presse et si ces révélations coïncident avec les aveux de Jérôme Cahuzac, ce n'est qu'un hasard. 

 

Il y a matière à se réjouir de savoir qu'une telle organisation existe pour permettre un journalisme d'invesgation transnationale et tranversale de qualité que la mondialisation nécessite. Cette collaboration mondiale signe-t-elle un tournant dans la presse et dans le rapports des personnalités politiques aux médias ? 

 

Toute progression même infime est à saluer !


Lire aussi l'entretien paru dans le quotidien "Libération" du journaliste de Médiapart, Fabrice Arfi, qui a mené l'enquête sur l'affaire Cahuzac.

Ainsi que l'article d'Anne Michel, journaliste au Monde qui fait partie des journalites qui ont mené l'enquête au sein de l'ICIJ.

 

 

 

 

 



 

 

Publié dans vert

Commenter cet article